Comment trouver de l’or en France ?

UNE MÉTHODE POUR LE CHERCHEUR D’OR QUI VEUT TROUVER DES PÉPITES D’OR DANS LES RIVIÈRES AURIFÈRES DE FRANCE

Comment trouver de l'or

Voilà une question que l’on se pose souvent et ce malgré l’expérience, il n’est pas toujours simple de trouver de l’or en France. En avant pour un tutoriel pour comprendre comment trouver de l’or dans les placers et marmites de nos rivières aurifères.

COMMENT LE CHERCHEUR D’OR S’ADAPTE T’IL POUR METTRE TOUTES LES CHANCES DE SON CÔTÉ ?

Nous allons nous intéresser au « placer ». Il s’agit d’une plage de graviers que l’on retrouve dans les rivières et contenant une forte concentration en or.

Nous retrouverons dans ces placers des petites particules d’or, allant de la paillette à la pépite. Ces deux éléments sont mélangés à du sable des rivières et qui proviennent de filons désagrégés.

Il est possible également de retrouve de l’or dans des « marmites », sorte d’anfractuosités rocheuses au fond du lit de la rivière.

Que cela soit les placers de plage ou les marmites, ces deux anfractuosités rocheuses servent à piéger l’or

Les cours d’eau torrentiels qui ont une forte pente ne peuvent contenir que des marmites, car la vitesse du courant ne permet pas à l’or de se déposer. Les rivières de plaines qui ont une pente moyenne, contiennent des placers de plages et des marmites.

Fait assez extraordinaire, lorsque la région est pauvre en or car n’ayant que des placers de plage avec peu d’or, il pourrait y avoir des marmites à très forte teneur en or.

Les deux régions de France les plus riches en or sont le département de l’Ariège et du Gard, qui détiennent des placers de plage et de marmite.


Premièrement, lorsque vous êtes arrivés à votre point de prospection, vous devez chercher en priorité la ligne d’or (Goldline). Il s’agit du chemin de l’or dans la rivière. Pour ce faire, tracer une ligne imaginaire sur votre rivière et déterminer la Goldline.

Lorsque vous avez tracés votre ligne imaginaire, vous pouvez commencer à regarder à droite et à gauche de celle-ci. Ne pas oublier de visualiser la rivière en crue. Pour ce faire, je regarde les indices laissés par la crue, afin de déterminer la hauteur /distance maximum prise par l’eau en temps de crue. Ensuite, je fais attention aux différents obstacles dans la rivière tels que les arbres, troncs d’arbres, rochers et les virages de la rivière eux-mêmes. Il faudra s’imaginer que l’eau coulait sur et autour de ceux-ci lorsqu’il y avait une crue. Lorsque la rivière est en crue, la goldline passe alors d’un côté comme de l’autre.

J’ai indiqué avec une flèche rouge, le niveau de la rivière en temps de crue. Vous remarquerez tous les endroits ou l’or peut se déposer. Ces endroits sont indiqués avec une flèche jaune. La flèche jaune « large rock » indique un super spot à essayer. Ensuite les deux flèches obstacles sont destinées à des rochers ou l’eau coule dessus. Il s’agit également d’un bon spot ou vous pourrez trouver de l’or aux alentours. N’oubliez pas d’aller fouiller toutes les zones ou l’eau ralentie. En effet, comme il faut beaucoup de force à l’eau pour déplacer de l’or, il y a de grandes chances de retrouver de l’or là puisque l’eau ralenti et donc n’a pas beaucoup de force.

Voici un exemple de zone de ralentissement. L’eau en tant de crue, passe au dessus du rocher et y dépose par la suite de l’or derrière celui-ci. Comme l’eau a fortement ralentie, l’or stagne derrière le rocher, il sera très intéressant de s’y rendre lorsque la crue sera finie.

Un autre très bon endroit pour trouver de l’or dans une rivière, est l’endroit où la rivière se creuse et l’eau ralentit. Commel’eau ralentit l’or va tomber et asseoir. Voici un endroit qui est comme expliqué :

Voici encore un bon exemple, cet emplacement se trouve le long d’une rivière. Lorsque la rivière est en crue, elle dépose des rochers, des pierres et des graviers. Voilà un endroit ou l’or se dépose également.

Lorsque vous aurez trouver un bon spot, n’hésitez pas en tant que chercheur d’or averti à remonter la goldline à la recherche des autres. Vous pourrez ainsi trouver de l’or tout le long du trajet jusqu’à la roche mère.

Sans une bonne étude et une bonne prospection de la rivière, vous allez vous fatiguer inutilement. Il faut parfois réflechir quelques minutes avant et ainsi vous lancer dans l’aventure du chercheur d’or avec les meilleurs cartes en main.


DÉCOUVRIR LA GOLDLINE

Vous entendrez souvent le mot GOLD-LINE la traduction direct de ce mot est en fait, la ligne d’or/ le chemin de d’or ou plus simplement la route que l’or va prendre tout au long de la rivière. Trouver la gold-line, c’est trouver ce petit chemin ou ce précieux métal que l’on appelle or, va se déposer tout au long de la rivière. L’or étant le métal le plus dense et le plus lourd dans la rivière, il se déplace de façon assez spécifique. L’or se dépose dans des endroits d’où il ne peut s’échapper que sous certaines conditions, notamment les grandes crues. La gold line suit toujours le chemin le plus court. De par sa densité, l’or se déplace également au plus court.

L’or est un métal très dense, très lourd qui a tendance à descendre, a rester plaqué au fond. Il faudra donc énormément de force d’eau pour le mouvoir.

Lorsque le chercheur d’or part en quête de faire de l’orpaillage, le plus souvent se sera en été. Il est toujours plus agréable de partir faire de l’orpaillage en été pour des questions de facilités, de commodités et aussi de bien être. Tremper ses mains dans de l’eau gelée ou sous une température inférieure à 10 degrés, ce n’est pas du tout agréable. (Pour les férus et autres impatients, Il existe du matériel dédié à l’orpaillage en hiver). Mais au moment de chercher le meilleur endroit pour jouer au chercheur d’or, on en oublie souvent les caprices de la nature.

Et pourtant, l’observation est la clef du succès ! Savoir prendre le temps de tester votre zone à l’aide de prélèvements minutieux peux vous faire économiser beaucoup de temps et d’énergies !

La majorité de l’or ce déplace lors des crue, la puissance nécessaire pour bouger l’or étant assez importante, une grosse crue sera toujours un facteur de changement de place ou de rechargement de placers (zone de concentration d’or). Beaucoup de prospecteurs observent la rivière pendant l’été, mais durant cette période, l’eau et souvent basse, de ce fait les prospecteurs ont souvent une lecture erroné de la rivière et de ces zones de ralentissement. L’or étant en mouvement durant les périodes de crue, il est intéressant de plutôt imaginer la rivière en crue, pour trouver des zones délaisser par d’autres prospecteur.

L’or en tant normal ne se déplace pas, il faut des grosses crues, et ce sont les grosses crues qui mettent l’or en mouvement. Lorsque l’on part à la recherche du bon spot pour chercher sa pépite d’or, il faut se mettre en condition hivernale. Les grandes modifications se font à ce moment là.

En été comme en hiver, l’or essaye toujours de suivre un trajet dans la rivière, il essaye d’aller au plus court possible. Dans les ruisseaux, vous trouverez des courbes, des arbres, etc. L’or lui, va toujours prendre au plus court entre un point A et un point B.

Lorsqu’il y a des grosses crues (souvent en hiver), l’eau à tendance à déborder, ce qui veut dire que le ruisseau va ignorer les courbes, au lieu de suivre les virages, il va aller tout droit.

Dans ces cas là, l’or passe carrément par-dessus la courbe de la rivière. Donc l’or sera non plus déposer dans le trajet classique du courant de l’été, mais il faudra imaginer le courant de crue et voir ou serait possible les dépôts.


POURQUOI L’OR SE DÉPOSE T’IL DERRIÈRE LES ÉLÉMENTS NATURELS COMME LES ARBRES ET LES ROCHERS ?

L’or se dépose à l’aide du courant dans un premier temps, un petit peu devant le rocher. Ensuite, avec la force du courant, lors d’une crue, l’or passe au dessus du rocher. L’or est ensuite ralenti derrière le rocher. Vu que le courant est plus lent, l’or à la fainéantise de continuer sa route, l’or tombe alors derrière le rocher.

Il y a alors accumulation d’ors derrière les rochers, les arbres, etc. Derrière chaque obstacle, chaque trou, il y aura accumulations d’ors.

L’or se dépose aussi dans les bancs de sables à l’intérieur des virages, dans les bancs de galets. Attention, s’il y a du sable trop fin, celui-ci est trop léger pour que l’or puisse se déposer dessus.

L’or peut aussi se déposer dans l’herbe et dans la végétation en temps de crues.

QU’EST CE QUE LE BED-ROCK ?

Il arrive que dans le fond des rivières, il y a ce qu’on appelle un « bedrock » qui affleure. Un bed-rock est appelé aussi « lit de la rivière ». Dans le bed-rock, il y a également des fissures, des cassures, des anfractuosités et l’or se déposera dedans au cours des millénaires. L’or s’accumulera et se cachera au fond de ces failles.

Le bed-rock est constitué d’argiles et de roches. Le Bed-rock est important car c’est lui qui fournit le support à la rivière, c’est ce milieux qui sera le plus à même à fournir de l’or car l’or étant très dense il ira en principe se déposer au plus profond de la rivière.