Se lancer dans l’orpaillage

L’or est un métal précieux que l’on peut retrouver partout dans le monde entier. Il est présent à la fois dans les eaux mais aussi dans la terre. On peut alors imaginer que cela est la portée de tout le monde de s’enrichir en trouvant des pépites comme si l’on ramassait des cailloux dans la mer. OR, cela n’est pas le cas ! L’or est dispersé en toute petites particules, il est donc difficile d’en recueillir en grande quantité. Cela explique notamment sa forte valeur, puis que l’or se positionne comme un métal rare dans le monde. Toutefois, il existe plusieurs méthodes qui vous permettent de chercher de l’or et en trouver, dont une technique ancienne pouvant se pratiquer facilement par des amateurs : l’orpaillage.

chercher-or

L’importance de la prospection

La technique artisanale de l’orpaillage consiste à chercher de l’or dans les rivières aurifères. Cette recherche doit tout d’abord débuter par la prospection. Il s’agit de reconnaître et d’évaluer les lieux à fort potentiel aurifère. Pour cela il faut analyser l’eau grâce à des techniques d’hydrologie et de sédimentologie avec l’utilisation de matériaux spécifiques. L’or à l’état naturel est généralement sous forme de particules, de paillettes millimétriques associées à un minéral tel que le sable ou le gravier. Ce métal précieux est assez lourd, c’est donc tout naturellement que l’or vient se déposer dans des endroits bien précis dans les rivières appelés “ placers “. La phase de prospection est primordiale dans la recherche de l’or, puisqu’elle permet de trouver exactement les rivières, les emplacements précis pour trouver potentiellement de l’or en particules. En effet, les résidus recueillis dans l’eau sont par la suite analysés dans le but de mesurer s’il y a une forte présence d’or.

> Voici quelques lieux pour trouver de l’or en France

La formation aux techniques d’orpaillage

L’orpaillage est devenu une activité réglementée en France, les personnes pratiquant cette technique sont appelées les orpailleurs. Il n’y a pratiquement plus d’orpailleurs professionnels, les seuls spécialistes qui exercent cette activité professionnellement, ne vivent plus uniquement de ça. Ils sont les formateurs de formations pour les particuliers qui souhaitent découvrir l’orpaillage et trouver de l’or eux-mêmes. En effet, l’orpaillage se pratique en tant que loisir, grâce à des associations proposant des stages de découverte mais aussi des conférences pour initier à la recherche de l’or. Pour pouvoir se lancer seul il faut tout de même bien se renseigner sur les principales étapes et possibilités de pratiquer l’orpaillage (la batée, le sluice, le berceau californien ou encore la drague aquatique). Vous devez également prendre en considération que chaque morceaux de rivière appartiennent à un propriétaire, si vous ne disposez pas d’autorisation ou de déclaration de la préfecture cela peut entraîner des sanctions allant d’une simple amende à des peines plus graves.

> Les différentes techniques pour trouver de l’or

Le matériel pour débuter

Pour tous les amateurs d’orpaillage qui souhaitent se lancer dans la recherche d’or et qui débutent dans ce domaine, nous avons dressé pour vous une petite liste pour vous équiper correctement dans le but d’optimiser vos recherches !

  • Tout d’abord, il faut vous munir de bottes imperméables car la recherche de l’or se fait principalement dans l’eau glacée des rivières de montage. On ne trouve pas directement l’or en quelques seconds, il faut y passer du temps. Avec une paire de bottes bien hautes vous maintenez vos pieds au sec et au chaud grâce à une bonne paire de chaussettes également.
  • La batée aussi nommée chapeau chinois du à sa forme, vous permettra de récolter les cailloux et le sable dans l’eau. Il faudra ensuite secouer le tout de gauche à droite pour provoquer l’apparition du métal précieux.
  • Les éléments les plus lourds seront déposés au fond de votre pan. Vous devez donc utiliser un pan qui est un outil très ancien en forme de poêle sans queue. Tous les éléments légers qui sont de valeurs remonteront à la surface.
  • Pour récolter l’or dans la batée vous devrez posséder une pipette pour aspirer tous les petits morceaux.
  • Grâce à un tamis, cela vous permettra de finir correctement votre travail en filtrant plus facilement les éléments de valeurs.
  • Il vous faudra également un outil pour creuser et casser les cailloux tel que la pelle pointue.
  • Enfin pour la récolte, munissez-vous de tubes pour y déposer les paillettes d’or.

> Boutique : tout le matériel du chercheur d’or

Lorsque l’on commence à pratiquer l’orpaillage, il faut s’équiper entièrement. Cela peut vite chiffrer si l’on souhaite mener à bien son activité et trouver de l’or aisément. Lorsque l’on n’a pas forcément le budget nécessaire, emprunter à moindre frais permet de conduire jusqu’au bout votre projet pour devenir un véritable orpailleur. À vous de jouer !