Chercheur d’or

L’orpaillage connaît depuis quelques années un renouveau important. Le métier de chercheur d’or avec les techniques actuelles et le bon matériel devient de plus en plus facile, il est ainsi possible à tout un chacun, avec la bonne méthode, de trouver de l’or en France.

Les nouveaux chercheurs d'or

Retrouvez ce métier qui fait partie du patrimoine culturel et historique de nos régions.

Le sous-sol de France contient de l’or en abondance. Mais où se trouve l’or? On dénombre des sites aurifères dans une soixantaine de départements, mais les coûts d’exploitation sont très élevés et la production reste modeste. Les rives et les lits des rivières sont les plus atteignables aux investigations des orpailleurs. C’est alors un loisir accessible à tous avec un minimum d’investissement qui vous amènera votre lot d’émerveillements et de fascinations.

Le métier d’orpailleur

Depuis la nuit des temps, le métier d’orpailleur (mieux connu sous l’appellation « chercheur d’or ») habite le cœur des hommes. Trouver de l’or est une vocation, un hobby qui devient vite un prétexte à l’aventure humaine. Qui n’a jamais rêvé de trouver la pépite d’or qui allait changer sa vie. Au delà de pouvoir faire fortune, le plaisir de trouver de l’or réside en tout en chacun. Mais est-il encore possible de trouver des mines d’or en France aujourd’hui, y a-t’il des rivières aurifères près de chez vous ? La réponse est bien évidement oui !

Nous avons vocation de présenter l’orpaillage amateur, comme étant un hobby/ une aventure écologique. Nous parlerons ici d’une chasse à l’or écologique et non-industrielle et nous ne présenterons que des techniques adaptées et propres à l’environnement.

L’orpaillage redevient tendance, sûrement dû à cette volonté d’un retour aux choses saines, aux valeurs de nos ancêtres. Il faut dire que cette aventure de chercheur d’or va vous emmener vous et votre famille / amis / compagnons de route sans aucune illusion de fortune dans vos pensées, mais seulement avec pour but « des vacances originales, le désir d’apprendre et de découvrir ».

En France, dans de nombreux cours d’eau, grâce à la batée, il est possible de trouver de l’or. Il faut considérer l’orpaillage comme un loisir, se rapprochant de la pêche, de la cueillette aux truffes ou aux champignons. Grâce à un minimum de préparation, vous allez pouvoir passer une agréable première journée remplie d’adrénaline.

Mais qu’est ce qui nous anime encore à vouloir chercher ce métal si précieux ? Selon certains scientifiques, nous n’aurions trouvés que 5% de la quantité d’or sur terre. Laissons un instant notre imaginaire s’installer, et si nous trouvions où se trouve l’or.

Est-il possible de devenir chercheur d’or professionnel en France ?

Ce qui est sur, c’est qu’en France, il ne suffit pas de se pencher pour trouver une pépite, car on ne vit pas de l’or que l’on sort de la rivière. Il est possible d’être chercheur d’or professionnel, mais cette personne vivra alors des à-côtés médiatiques, de l’enseignement de l’orpaillage, de création de stages, de conférences, de créations de bijoux ou tout simplement d’une boutique en ligne du chercheur d’or. Mais vivre de sa passion à l’état brut, à savoir, manger grâce aux paillettes d’or que l’on trouvent dans les cours d’eau, seul une dizaine d’entre eux en vivent. Être orpailleur amateur devra avant tout rester une aventure.

Le savoir faire de l’orpaillage est une technique manuelle que vous allez pouvoir découvrir sur ce site, mais aussi, et ce qui est beaucoup plus difficile à apprendre, c’est la prospection. Savoir à quel endroit chercher et où chercher. Car il y a ceux qui se mettent n’ importe où, d’autres qui se mettent à creuser un peu bêtement. Et puis, il y a ceux qui vont prendre le temps d’observer, de regarder, et après de se dire, c’est là que je me pose, c’est là que je teste.

Après plusieurs jours de batée, les quelques paillettes découvertes suffisent à entretenir le mythe de l’or et beaucoup continue de croire en la trouvaille d’une hypothétique pépite.